Installation SCCM 2012

Publié par Tpeltier le

La première chose à savoir, c’est qu’il n’est pas possible de mettre à jour vos sites SCCM 2007 vers SCCM 2012, vous serez donc obligé d’effectuer une migration cote à cote. Pour cela, Microsoft fournit des outils directement accessibles au travers de la console pour nous faciliter la tache. La cause de cette impossibilité est due aux nombreux changements opérés sur la nouvelle version de Configuration Manager, notamment au niveau de la communication entre sites (réplication SQL).

Pré-requis :

Comme SCCM 2007, SCCM 2012 demande un certains nombre de pré-requis avant de commencer son installation !

Les principaux étant :

– Windows 2008 ( sinon ca risque d’être un peu compliqué 😆 )

– Serveur SQL 2008

– IIS

Nous allons les détailler.

Windows 2008 : pas grand chose à dire  dessus. Juste une install standard. Je suis partie sur une 2008 R2 Enterprise.

SQL 2008 :

Attention ! les versions sont très importantes avec SCCM 2012.

SQL 2008 requirement:

IIS

Vérifier que les éléments suivants soient cochés :

Common HTTP Features
Static Content
Default Document
Directory Browsing
HTTP Errors
HTTP Redirection
Application Development
ASP.NET
.NET Extensibility
ASP
ISAPI Extensions
ISAPI Filters
Health and Diagnostics
HTTP logging
Logging tools
Request Monitor
Tracing
Security
Basic Authentication
Windows Authentication
URL Authorization
Request Filtering
IP and Domain Restrictions
Performance
Static Content Compression
Management Tools
IIS Management Console
IIS Management Scripts and Tools
Management Service
IIS 6 Management Compatibilty
IIS 6 Metabase Compatibility
IIS 6 WMI Compatibility
IIS 6 Scripting Tools
IIS 6 Management Console

INSTALLATION SCCM :

On lance le setup et on clique sur « Install »

On clique sur « Next »

 

Choisir le site que vous voulez installer site primaire ou CAS. Dans cet exemple nous allons installer un site primaire.
Choisir l’installation du produit en évaluation et accepter les licences.

 

 

 

On sélectionne un répertoire ou stocker toutes les mises à jour nécessaires à l’installation :

On sélectionne ensuite les packs de langue pour le serveur et pour les clients :

On renseigne ensuite le SITE SCCM :

On choisit d’installer un site primaire :

On renseigne les paramètres sur la base de données :

je laisse par défaut …

ARGH !!  Première erreur !!!

Mon install de SQL 2008 R2 ne semble pas à jour ….

Petite page Web bien pratique pour ça : http://sqlserverbuilds.blogspot.fr/

Je passe donc le SP1 puis les hotfix dispo ici => SQL 2008 R2 SP1 with CU6 ( KB2679367 )

Je relance !

ARGH !!! 👿  Deuxième erreur :

 

 

Tant que nous y sommes, je ne l’ai pas rencontré, mais il se peut que cette erreur apparaisse aussi :

Afin de résoudre le problème il vous faudra spécifier le port statique 1433 dans les propriétés TCP/IP de votre instance.

Procédez de la manière suivante :

  • Positionnez-vous sur votre serveur SQL distant
  • Ouvrez la console  SQL Server Configuration Manager
  • Ouvrez l’arborescence SQL Server Network Configuration
  • Entrez dans les propriétés de votre protocol TCP/IP (TCP/IP Properties)
  • Supprimez toutes les valeurs présentes dans TCP Dynamic ports
  • Insérez comme valeur dans TCP/IP Port : 1433
  • et terminez par un redémarrage de votre service SQL Server

A vous de jouer…

Mes problèmes de base sont résolus, on continue …

La communication s’effectuera simplement en HTTP.

 

On laisse tous par défaut ! le serveur tiendra tous les rôles dans un premier temps.

 

Petit récapitulatif de l’installation :

 

Et blam !! Encore une erreur :

Une ptite recherche et voilà la solution : ouvrir un terminal et lancer la commande suivante pour paramétrer correctement la base

Setup.exe /QUIET /ACTION=REBUILDDATABASE  /SQLCOLLATION=SQL_Latin1_General_CP1_CI_AS /INSTANCENAME=MSSQLSERVER /SQLSYSADMINACCOUNTS=BUILTIN\Administrators

Ok ca corrige mon problème !

Warning

 

Le paramètre /SAPWD=StrongPassword est requis si l’instance utilise le mode Authentification mixte (authentification SQL Server et Windows). StrongPassword correspondant au mot de passe du compte SQL Server sa

On continue …

On passe au problème : « Client version on Management Point Computer » !!

Celui là plus hard ! La seule solution que j’ai trouvé c’est de relancer manuellement une install du client :

On peut ignorer les warning. Le WSUS peut être installé après.
Si on donne donne les droits d’écriture sur le container AD à un groupe dans le quel on a ajouté le serveur Configuration Manager, on obtient un warning dont il ne faut pas tenir compte. En effet, lors de la vérification par l’installeur, il vérifie si le serveur a les droit mais pas si il fait parti d’un groupe qui a les droits.

Et pour ce qui est de la mémoire, c’est juste un problème de la machine en elle même qui n’a que 4Go pour le moment … Sachant que SCCM recommande au moins 8 Go.

On peu enfin cliquer sur « Begin Install » !!!!!  YES !

 

Catégories : Microsoft SCCM

6 commentaires

DaniNo Gravatar · 14 février 2013 à 14 h 53 min

Bonjour,

J’ai passé la cu6 et même la cu7 et ma base de données ne se met pas à jour, elle reste à la version 10.50.1600.
Qu’ai-je fais de faux ?

Merci énormément pour l’aide

Dani

ThierryNo Gravatar · 25 février 2013 à 13 h 18 min

En sélectionnant la bonne instance ? Je n’ai pas beaucoup d’expérience en MSSQL mais il me semble que le patch se passe par instance …

DaniNo Gravatar · 25 février 2013 à 15 h 19 min

C’est tout bon, j’a trouvé le problème, j’essayais de passer les hotfix sans le SP1, ce qui ne fonctionnait évidemment pas.
Je n’étais pas en forme ce jour là 😉

Merci encore

georgesNo Gravatar · 31 juillet 2013 à 14 h 21 min

Bonjour Thierry
y a t il une suite à cet article http://www.peltier-net.fr/?p=967 ?
merci d’avance

salutations

ThierryNo Gravatar · 31 juillet 2013 à 15 h 19 min

Pas pour le moment malheureusement. 🙁

J’espère en rédiger sur l’utilisation bientôt …

jalNo Gravatar · 24 octobre 2014 à 10 h 16 min

Super!!
Merci pour ton aide

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.