Renault-F1 essaye de sauver la face !

Publié par Tpeltier le

La pression se faisait toujours plus forte sur l’écurie Renault qui était accusée de tricherie lors du Grand Prix de Singapour de l’année dernière et cela a finalement débouché sur le licenciement de Flavio Briatore et Pat Symonds.

« Le ING Renault F1 Team ne contestera pas les récentes allégations de la FIA concernant le Grand Prix de Singapour 2008 – déclare Renault dans un communiqué de presse – L’écurie indique également que son directeur général, Flavio Briatore et son directeur exécutif de l’ingénierie Pat Symonds ont quitté l’écurie. »

« Avant de participer à l’audition devant le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA, à Paris, le 21 septembre 2009, l’équipe ne fera pas d’autre commentaire, » ajoute Renault.

L’année dernière à Singapour, Nelson Piquet était sorti de la piste au 14e tour de la course,

détruisant sa voiture dans le mur.
La voiture de sécurité est alors intervenue, juste au
moment où certains commençaient à manquer d’essence. Heureusement pour Renault, Fernando Alonso avait été le premier et le seul à ravitailler, deux tours plus tôt, avant de remonter en piste en dernière position.

Cette dernière place s’est très vite transformée en première, lorsque tout le monde ravitailla pendant la neutralisation de la course ou juste après celle-ci. Fernando Alonso s’était donc envolé vers une victoire inespérée. Alerté par Nelson Piquet père et fils à la fin du mois de juillet, la FIA avait alors mené l’enquête…

Catégories : Formule 1

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.